Aéroclub Lucien Bossoutrot

Ecole de Pilotage

Le calendrier des nouveaux cours théorique est enfin disponible dans la rubrique membre :FORMATION THEORIQUE PPL

 
VOUS AUSSI REJOIGNEZ NOUS : DÉCOUVREZ NOTRE FORFAIT D'INITIATION AU PILOTAGE !

Venez vous renseigner afin de débuter votre formation toute au long de l'année.
ENVOLEZ AVEC NOUS !

DÉCOUVREZ NOTRE FORFAIT INITIATION ET DE PRÉPARATION AU PILOTAGE POUR DEBUTER VOTRE FORMATION DE PILOTE

Le forfait initiation comprend : Votre cotisation + votre adhésion,

3 heures de Vol sur Robin DR400 - 160 CV avec Instructeur,
2 heures de formation théorique de base.


POUR SEULEMENT 499 €

Conditions exigées :

  • Aptitude physique et mentale
  • Avoir 17 ans révolus
  • Avoir suivi une instruction homologuée au sol et en vol.

L’instruction en vol comprend :

  • 45 heures de vol dont une partie en double commande, une partie en solo ainsi que des heures de VSV (pilotage sans visibilité).

L’examen :

  • Epreuve théorique : questions à choix multiples portant sur le programme défini pour ce Brevet.
  • Epreuve en vol : Elle est précédée par une interrogation orale ou écrite, et contrôlée par un pilote inspecteur de l’administration de l’aviation civile ou par un examinateur désigné par elle.

Privilège :

  • Permet à son titulaire de voler seul ou avec des passagers, sans rémunération possible, sur tout le territoire Français, en Europe et à  l’étranger.

 

1. Objectifs

Le Brevet d’Initiation Aéronautique (B.I.A.) se situe à la croisée des chemins entre l’enseignement initial et le monde de l’aéronautique et de l’espace.
Ce diplôme fournit des éléments objectifs pour la définition d’un projet d’orientation personnalisé. Il remporte un succès toujours croissant tant par ses aspects intrinsèques, que par les perspectives professionnelles qu’il propose aux élèves (sensibilisation aux métiers civils et militaires liés à l’aéronautique).
Après l’obtention du B.I.A., de nombreux jeunes s’orientent vers une carrière aéronautique ou une spécialité sportive. Ce brevet d’initiation apparaît comme étant un « aiguilleur » des vocations.

De ce fait, le B.I.A. s’inscrit, d’une part, dans la politique du ministère de l’Éducation nationale pour orienter les jeunes vers des études scientifiques et techniques et, d’autre part, dans une démarche péri-éducative.
Le B.I.A. se situe, dans une logique de complémentarité avec le dispositif « École ouverte » et dans le cadre du développement de l’éducation prioritaire.

2. Modalités

Concrètement l’enseignement pédagogique du B.I.A. repose sur l’acquisition de notions théoriques de mathématiques, de physique, de technologie, de météorologie, de cartographie, de navigation et aussi d’histoire des hommes et des techniques, en relation directe avec l’aéronautique.
La préparation au B.I.A. comporte également, des activités pratiques expérimentales (vols), scientifiques, technologiques ou sportives.

Les cours sont dispensés par un professeur impérativement titulaire du Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Aéronautique (C.A.E.A.).
La coordination de l’enseignement est assurée par le comité d’initiation et de recherches aéronautiques et spatiales (CIRAS). Le délégué de ce comité assure l’interface entre les vingt-quatre centres de formation de l’académie et le rectorat de Versailles.

La possession du diplôme constitue une garantie de la motivation du jeune tant dans ses démarches auprès des secteurs économiques et professionnels du domaine aéronautique que dans ses demandes d’aides ou de bourses auprès des fédérations sportives.

Le B.I.A. s’adresse à tout candidat âgé de 13 ans au moins à la date de l’examen et, en particulier, à des élèves de troisième et de lycée.
Le programme et les sujets d’examens sont définit par la COMIXA (commission mixte aéronautique). Les épreuves, organisées sous la responsabilité du CIRAS, se déroulent généralement à la mi-mai.

 

 

 

Presentation

La qualification Vol de Nuit est un complément à la licence de pilote privé PPL, qui offre à sa délivrance des privilèges réservés au vol de jour. Le trafic aérien réduit, l’absence de turbulences, la beauté des lumières urbaines, les couchers de soleil en plein vol, les levers de lune… C'est une toute nouvelle ambiance qui s’offre à vous pour une autre forme de pilotage.

Le guide de l'instructeur VFR-N résume bien ce qu'est cette qualification : "A certains égards le vol de nuit, en conditions VFR, est plus agréable que le vol de jour : moins de turbulences, meilleure capacité à localiser les autres trafics, facilité à repérer les agglomérations, encombrement réduit des aérodromes et plaisir d’évoluer dans un environnement particulier. Cependant, l’homme est un animal terrestre adapté aux mouvements au niveau du sol par l’intermédiaire de systèmes sensoriels auxquels il réagit par habitude. Le candidat au vol de nuit doit être averti des problèmes que lui posera cette nouvelle activité en termes de limites physiologiques." (Guide de l'instructeur VFR-N - DGAC)

Par ailleurs, l’exercice de cette faculté ne pourra être effectif qu’à l’intérieur d’un cadre réglementaire forcément restrictif, adapté à l’environnement aéronautique nocturne et aux performances humaines. Un pilote habitué à voler de jour n’est pas nécessairement conscient qu’il est « facile » de rentrer involontairement dans une couche nuageuse par nuit très noire, tout simplement parce qu’un tel phénomène ne peut être facilement détecté par une observation visuelle directe.

PRIVILÈGES :

La qualification au vol  de nuit permet à son titulaire d’exercer tous les privilèges du titulaire de la licence de pilote privé, de nuit.

 

CONDITIONS D’ACCÈS :

  • Etre détenteur de la licence pilote privé avion PPL(A) en cours de validité.
  • Etre à jour de la visite médicale de classe 2
  • Avoir la qualification de classe de l’avion utilisé en cours de validité.

 

FORMATION THÉORIQUE :

La formation théorique se compose d'un module de 3h30 dédié aux spécificités règlementaires et techniques du vol de nuit.

 

FORMATION PRATIQUE :

Lors de cette formation pratique vous devez effectuer, au moins : 

  • 5 heures de vol de nuit dans la catégorie appropriée d’aéronef,
  • dont au moins 3 heures d’instruction en double commande,
  • incluant au moins 1 heure de navigation en campagne avec au minimum 1 vol en campagne en double commande d’au moins 50 km,
  • ainsi que 5 décollages en solo et 5 atterrissages avec arrêt complet en solo.

La qualification sera mentionée sur le Carnet de vol par le FI puis reportée sur la licence par la DGAC sur votre demande.

L'emport de passager nécessite d'accomplir, au cours des 90 jours qui précèdent :

  • au moins 1 décollage,
  • 1 approche
  • et 1 atterrissage

de nuit en tant que pilote aux commandes d’un aéronef du même type ou de la même classe ou dans un FFS qui représente ce type ou cette classe.

 

Qu'est-ce que l'EIR et le CB IR(A) ?

EIR : En route Instrument Rating

Permet de voler en IMC en dehors des phases de décollage et d'atterrissage sur un vion non complexe.

Première étape vers l'IR "complet" européen.

CB IR(A) : Competency Based Training IR

Formation à destination des pilotes qui ont préalablement acquis une expérience en IFR. La formation pratique est réduite et permet d'obtenir l'IR "complet" (c'est-à-dire sans les restrictions du décollage et de l'atterrissage de l'EIR).

La formation théorique pour l'EIR et le CB IR(A) est identique et comporte 80 heures de formation. Le certificat théorique est valable pour les deux formations.

Ces qualifications ont été mises en place par notre Administration Européenne dans le but de simplifier son accès pour les pilotes privés et afin d'améliorer la sécurité des vols.

Cette préparation devra être suivie d'une formation pratique qui peut être dispensée dans votre aéro-club et école de pilotage (ATO).

 

Le  FCL.055

A compter du 5 mars 2008, pour pénétrer dans un espace aérien, un pilote doit justifier d'un niveau suffisant dans les langues utilisées. En pratique, pour se rendre à l'étranger en vol les pilotes VFR français doivent avoir obtenu un niveau 4 minimum à l'examen de compétence linguistiques anglaises FCL.055 (anciennement FCL 1.028 VFR).

A partir d'avril 2013, le FLC 1.028 est devenu le FCL 055 IFR ou VFR le niveau 4 (opérationnel) reste le minimum exigé pour les pilotes, y compris pour les pilotes titulaires d’une licence avant cette date. Le FCL1.200 est devenu le FCL 055D avec l'Aircrew. La durée de validité de la compétence linguistique est fonction du niveau obtenu par le pilote lors d’un contrôle effectué par un examinateur désigné :

  • niveau 4 : valable 4 ans,
  • niveau 5 : valable 6 ans,
  • niveau 6 : valable à vie.

 

Conditions exigées :

  • Aptitude physique et mentale
  • Avoir 15 ans révolus
  • Avoir suivi une instruction homologuée au sol et en vol.

L’instruction en vol comprend :

  • Des vols en double commande avec instructeur (6 heures minimum)
  • Des vols seul à bord (4 heures minimum)
  • Pour quelqu’un n’ayant jamais volé, il faut compter entre 15 et 20 heures de vol au total pour l’obtention du Brevet de Base.

L’examen :

  • Epreuve théorique : questions à choix multiples portant sur le programme défini pour ce Brevet.
  • Epreuve en vol : Elle est précédée par une interrogation orale ou écrite, et contrôlée par un examinateur.

Privilège du Brevet de Base :

  • Permet à son titulaire de voler seul à bord dans un rayon de 30 Km autour de l’aérodrome sur le type d’avion autorisé.

Validité du Brevet de Base :

  • 2 ans si le pilote est âgé de moins de 40 ans, 1 an au delà.

Renouvellement :

  • Certificat médical exigé.
  • 10 heures de vol seul à bord dans les 10 derniers mois ou si moins de 12 heures, renouvellement par test en vol.

Voir la présentation FFA

AC Fondé en 1936

Affilié à la F.F.A sous le N° 158
Agrément DGAC et Ministère des Transports

Organisme Européen de Formation N° F-IDF-99-020

Tel : 01.60.20.73.62
Portable : 06.61.14.73.62
Email : contact@acbossoutrot.com

rd0004-300px.jpg

Accès membres